Processus pour livrer le colis

Le client commande avec sa tablette, smartphone, ordinateur… le produit qu’il aimerait acheter. Il faut qu’il spécifie s’il souhaite une livraison par drone (pour Amazon il faut choisir l’option prime air dans le choix de livraison). Il y a quatre choix pour l’adresse où sera livré le colis: chez soi, au travail, pendant une marche ou encore à un bateau à quai.

Après avoir fait cela, le centre d’informations de la compagnie vendeuse va recevoir l’information via un programme sur ordinateur. Cette information sera transmise à une personne du staff pour qu’elle puisse trouver le colis, le mettre dans un emballage conforme pour que le drone puisse le transporter et ensuite le mettre sur un tapis roulant en direction de ce dernier. Il restera sur ce tapis roulant jusqu’à que l’on trouve un drone libre pour transporter le colis.

Ensuite, il sera pris en charge par un robot qui l’insérera dans le drone de manière verticale. Le drone fermera ensuite son compartiment où l’on peut insérer l’objet pour décoller.

Il partira du hangar verticalement (comme un hélicoptère) pour aller à une altitude de 121 mètres et poursuivra son trajet horizontalement (comme un avion). Evidemment, le drone sera capable de se situer dans l’air et savoir ce qui se passe autour de lui pour éviter tous les obstacles (dans l’air et aussi bien que sur le sol). Il connait le temps restant jusqu’à l’arrivée chez le client. La géolocalisation permet au drone de connaître tout cela.

Le client va recevoir ensuite un message indiquant que le drone arrive (ce message est envoyé deux minutes avant l’arrivée du drone). Ensuite, plusieurs méthodes pour déposer le colis chez le client sont envisagées:

Dans le cas d’Amazon, pour que le drone puisse atterrir, il faudra mettre une pancarte avec le logo de la compagnie (par exemple le A de Amazon). Le drone ensuite analysera l’endroit d’atterrissage et atterrira si l’endroit est sans obstacle. Il posera la boîte sur la pancarte avant de repartir vers le hangar en retournant à son altitude de croisière. Le client n’aura plus qu’à sortir de chez lui pour aller chercher le paquet et sa pancarte.

amazonprimeair

Le drone Amazon dépose le colis sur la pancarte

Dans le cas de Google, le drone s’arrête au dessus de l’endroit où le client décide de recevoir son colis à 100 mètres d’altitude et le drone se stabilise à la verticale comme une fusée. Après le colis est déposé sur le sol grâce à une corde qui tombera du drone lentement pour ne pas abîmer le contenu du colis.                                   Le drone Google dépose un colis grâce à un cable

Dans les deux cas, ce type de livraison ne prend qu’une trentaine de minutes. Cette rapidité nous a incité à étudier le drône distributeur comme un gain de productivité; facteur important pour la livraison dans les années à venir.

Advertisements